Atelier 32 : Romantisme

Société d’Étude du Romantisme Anglais (SERA)

Responsables : Caroline Bertonèche, Fabien Desset

Jeudi 4 juin

Présidence : Fabien DESSET (Université de Limoges)

13h30Sophie LANIEL-MUSITELLIUniversité de Lille« « At the birth/Of light » : naissance et renaissance de la sensation dans plusieurs poèmes romantiques »
14hMarc POREEENS Paris« Renaissances keatsiennes : reprise, réitération, répétition »
14h30    
15hPauline HORTOLLAND Université Paris-Diderot« « Like an unseen Star of Birth » : naissance et renaissance dans les poèmes de Percy Shelley à Jane Williams »
15h30Thomas LEBLANCUniversité Paris Diderot« « I […] require/Those who find contemplation in the urn » (Canto III, Childe Harold, Byron) : cendres, renaissances »  

Vendredi 5 juin

Présidence : Caroline BERTONÈCHE (Université Grenoble Alpes)

9hLaurent FOLLIOTSorbonne Universités« De quelques renaissances italiennes du romantisme anglais »
9h30Fabien DESSETUniversité de Limoges« The Rime of the Ancient Mariner : renaissance métallique d’un mythe romantique »
10hCéline LOCHOTUniversité de Lille« “The spasms of new birth” : les renaissances douloureuses de Thomas De Quincey »

Samedi 6 juin

Présidence : Laurent FOLLIOT (Sorbonne Universités)

9hAudrey SOUCHETUniversité de Caen« Faire renaître l’émotion : les Grasmere et Alfoxden Journals de Dorothy Wordsworth »
9h30Aurélie THIRIA-MEULEMANS Université de Picardie« “We see [in]to the life of things” : Renaissances, restaurations et résurrections dans Tintern Abbey »
10hElsa CAZENEUVE ENS/Sorbonne nouvelle« Renaissance perceptive dans les livres XII et XIII du Prélude, de William Wordsworth »

Présidence : Marc PORÉE (École normale supérieure Paris)

11hCaroline DAUPHINUniversité Sorbonne nouvelle« Dégénération / Régénération : mort et renaissance d’Erasmus Darwin à William Blake »
11h30Caroline BERTONÈCHE Université Grenoble Alpes« Pour un romantisme céleste : Science, renaissance et influences »
12hJeremy ELPRIN Université de Caen« Bears, Bores, and Being Borne (Again) in George Eliot’s Middlemarch »